Vous êtes chez un Artisan Eleveur

Vous êtes chez un Artisan Eleveur qui avec 13 ans d’élevage de Berger Australien en est à la sixième génération.

Je suis fier d’avoir été « exclu » de façon totalitaire du Club de Race ( CFBA ) pour avoir été en désaccord total avec la « clique» qui en a pris possession pour en faire un Club « privé » 

Mais… le dernier mot est loin d’être dit !!

Comptez sur les Phantomes 

Un bisous particulièrement Phantomatique à tous nos « amis »  haineux, enragés et surtout jaloux  <3 

Phantomatiquement 

Jean-Michel WEISS, Solène WEISS, Ursula WEISS, Luc WEISS et leurs Phantomes <3 

 

sanctions cfba

Le CFBA et nous : la lettre qui explique tout !

Dr Jean-Michel Weiss                                                                                                                                  

La Boulasse

45500 Autry Le Chatel

Tel. 06 82 69 83 89

 

              Monsieur le Président de la SCC ,

Je suis éleveur de Bergers Australiens sous l’affixe « Des Phantomes Des Callas » et adhérent du CFBA depuis 13 ans .

J’ai occupé divers fonctions au sein de ce Club et si je me permet de m’adresser à vous aujourd’hui c’est que j’ai des interrogations et des inquiétudes par rapport au fonctionnement et aux pratiques de la nouvelle gouvernance du CFBA.

Depuis quelques années maintenant notre race est soumise à un phénomène de mode qui semble encore aller en s’amplifiant: nous ne sommes plus très loin des 10.000 inscriptions annuelles au LOF. 

Ce phénomène avec bien-sur la multiplication des portées et des dérives habituelles dans ces situations devrait être accompagné de façon particulièrement « professionnelle » par le CFBA dans tous les domaines qui relèvent des missions du Club de Race en coordination avec la SCC.

Depuis quelques mois ce n’est plus le cas du tout.

Il n’y a pas de stratégie, pas  de directives et pas d’objectifs pour l’Elevage du Berger Australien en France et donc pour les éleveurs .

Il n’a pas méthodes de formation, ni de formation continue, pertinentes, mises en place pour les juges de la Race: comment serait-ce d’ailleurs possible sans stratégie et sans directives  ?

Seuls sont assurées l’organisation et la logistique de l’évènementiel ( Spéciales de Race, Régionales et Nationale d’Elevage, ainsi que des manifestations liées à l’utilitaire), ce qui bien-sûr est complètement insuffisant.

Après ce préambule je voudrais en venir à la raison précise de mon intervention auprès de vous :

  - en 2013 à la Nationale d’Elevage le CAC mâle a été attribué à un chien non DCC ( manque d’une PM3 ), cette année-là il y avait une imprécision quand aux règles concernant les dents. Le Président en fonction Mr Jean-Marie Blusseau Bourcier, avait demandé conseil auprès de la SCC qui de façon très claire avait répondu que le manque de dent ne relevait pas d’éléments de santé pouvant entraîner une non-homologation du titre mais bien de la confirmation et des jugements en exposition. Le CAC attribué au chien par jugement à la NE du chien a donc bien été homologué.

  - la même année et suite à cette « confusion », dans le cadre des procédures de décisions prévues par les statuts du CFBA et sur proposition de son Président MrJean-Marie Blusseau Boursier et son comité avaient décidé qu’à la NE tout chien avec un manque de dent autre qu’une PM1 verrait son qualificatif baisser, autrement un chien non-DCC (manque de dent autre qu’une PM1) ne pourra plus avoir le qualificatif EXC. Les instructions avaient été données et respectées pour les jugements des NE suivantes notamment celles de  2014 et 2015.

  -en 2016 le mâle qui obtient le qualificatif EXC et qui est classé Premier présente un manque de PM3 connu (c’est celui qui avait obtenu le CAC en 2013) : les règles établies par le Club n’ont, en toute connaissance de cause pas été respectées, elles ont été transgressées.

La NE a eu lieu les 30 avril et 1 mai 2016 ( je précise que je n’étais  pas présent).

Le mardi 3 mai j’interpelle les responsables en posant la question pourquoi dans cette classe Champions mâles, les règles ont été transgressées.

Le mercredi 4 mai et daté du 4 mai apparait sur le site du CFBA un « Erratum » :

Erratum :

« contrairement à ce que mentionne le document « titre de champion national de conformité au standard » publié par l’ancien président ( Jean-Marie Blusseau Boursier), la SCC dans un mail du 10/07/2013 a rendu un avis clair sur la validité des conditions du club pour l’homologation en ces termes « les éléments de santé pris en compte du titre de Champion de conformité au standard ne concerne pas la denture qui relèvent de la confirmation et des jugements en exposition »  .

Cet Erratum introduit volontairement une confusion, confusion concernant les règles établies par le Club en matière de DCC, mais n’explique en aucun cas pourquoi la nouvelle direction a transgressé les règles en place et ceci en toute connaissance de cause .

Monsieur le Président je suis inquiet pour l’avenir.

La nouvelle gouvernance du CFBA, en dehors d’un certain manque de compétence pour une Race aussi importante ( en nombre ), transgresse, voir adapte des règles en place à sa convenance.

Je m’interroge, je me questionne et je questionne parce que je crains que des intérêts autres que l’amélioration de la Race sont en train de prendre le dessus au sein du CFBA.

Je vous soumet un exemple bien précis, il y aurait bien-sur beaucoup plus à dire.

Monsieur le Président, je vous remercie par avance pour la considération que vous pourrez apporter à mon témoignage basé sur le vécu actuel d’ un éleveur adhérent du CFBA depuis 13 ans. 

Veuillez, agréer, Monsieur le Président mon Respect et ma Considération. 

Jean-Michel Weiss

Le 16/ 05 /2016

Quelques photos

Juste pour le plaisir, quelques photos de nos chiens.  

jackie 500 1

joss 500 1

kokomojucci 500 1

minitom 500 1

nounours 500 1

tête

Chercher dans le Blog

Naissances

Nous avons régulièrement des portées, n'hésitez pas à nous consulter.

Plus de détails

DES PHANTOMES DES CALLAS

CREATEUR DE LA DIFFERENCE